dominatrice maitresse paris

Dominatrice Paris Maitresse Francoise
Latex Rubber Bondage

Dominatrice Paris Maitresse Francoise
Latex Rubber Bondage

Je suis une Dominatrice Paris, Maitresse Paris rubber, Possédant un fabuleuse garde robe latex et toutes sorte de materiel rubber contrainte. Educatrice Francoise, bienvenue dans le monde erotique du donjon de la Maitresse dominatrice Paris qui est fetish fetiche. Pour bondage cuir, latex. jeux de roles Doctoresse impitoyable, Maitresse encagouleuse, la dominatrice Paris bondage pratique les lavements, sm et domination ainsi que le fessées.Vous revez d etre aux pieds de la dominatrice Paris qui est une maitresse pour hom a dominer soumis, esclave Mon talon aiguille tel une bite avalee dans votre bouche. Vous, en suspenssion englouti dans mes sacs de cuir et de latex de ruber. Je suis une dominatrice Paris latex. Vous venerez ma cuissarde comme une deesse sacree. pour Interrogatoire autoritaire, militaire, electricite ! Travestis, feminisation en devenir femme, soubrette, sissy, rubber doll, putain, Votre anal-ite sera satisfaite Maitresse Dominatrice Paris fist fuck. Soumis a ma discipline, a mon gode ceinture. Severe , je pratique l humiliation, punitions corporelles, le fouet, les pinces, la privation sensorielle, le controle de la respiration, face sitting, fessees, canne anglaise, cravache, martinet
voyage cosmique
Mise à jour le 6 février 2019

ATTENTION !
Ce site est réservé aux majeures de plus de 18 ans ou de plus de 21 ans suivants les états. En cliquant sur les boutons vous déclarez être majeur et vous prenez conscience que de ce site contient des textes et des images susceptibles de choquer certaines sensibilités. En ne respectant pas cet avertissement ci-dessus vous obtenez l'accès du service par une fausse déclaration.Dominatrices, soumis modèloes avaient plus de dix-huit ans lorsqu'ils furent photographiés.

J'accepte
Dominatrice Paris
Et j'entre dans le donjon de la Dominatrice

Dominatrice Paris, Rubber latex fatal Mistress, welcome in my fully equipped dungeon in the heart of Paris, for the leather or latex bondage. Merciless doctor, cowler, suspender, opener of male vaginas practicing the enemas, bondage and the dominion under all its forms. You dream to be at Dominatrice Paris foots. Submissive, slave is your fetish. My stiletto heel, such a cock swallowed in your mouth. And your body will be suspended or gobbled up in my leather or inflatable latex bags. I am a latex misstress You will worship my high tightlates or leather boots as a sacred Goddess. Our role-playing games? Governess role-play, authoritarian, military interrogation scenes, electroplay, sissy training, maid, rubber doll, whore training, Your anal passion will be satisfied because I fist-fuck. Whatever are our role-plays, you will be submissive to my discipline, to my strap-on.The Maitresse Paris DOMcosmic travel

English spoken

Last update 6th of february 2019

WARNING !
This site contains material of an ADULT nature  If you are minor, or are offended by such material,
By entering you are confirming that you are legally entitled to view such material in your state or your country.

All models were at least 18 years old when they were photographed.
Custodian Of Recors (18U.S.C. Section 2257

I accept

dominatrice paris maitresse
I enter in the dominatrix Dungeon

" Quand un égaré comprend qu’il doit rebrousser chemin, il n’est pas loin d’avoir trouvé la voie ! "
( Proverbe chinois)

Dominatrice pas sadique, mais masochisante terme deleuzien


C’était une époque bénie où les images n’avaient pas encore nui à l’écriture, où  la multiplication des forums n’avait pas nui aux grands rassemblements,  à la diversité des écritures, des éclats de rires, de l’esprit…
Lucille avait écrit :
La Maitresse idéale pour moi est féminine avant tout, mais avec un petit côté masculin indispensable pour aimer s'occuper d'un travesti et de son fondement .pas possessive mais possédante apte à offrir et partager son jouet , dirigiste et sans concessions mais avec des moments câlins et un désir de protection pour ses esclaves .. Femme sachant prendre en mains fermement et faire évoluer sa chose dans la direction qu'Elle souhaite . l'amener à se donner encore plus jusqu'à l'abandon .. même et surtout pour des moments hard il faut cet abandon et une grande confiance qui peuvent s'apparenter à de l'amour ..
Maitresse je vous aime…
A cela Ma Juliette mon amie disparue avait répondu :
C'est un sujet très intéressant que celui-ci, vu par un œil de "dominante" et en avoir souvent parlé avec les soumis..
Nous avons un jeune ami, qui depuis de longues années a toujours envie de se faire fesser dans une cuisine, par une "ménagère" qui aurait trempé ses mains dans la farine.. Ce n'est pas la farine qui l'excite, mais la situation.. Il préfère pour ses séances une femme habillée comme à la ville, ou plutôt en tenue d'intérieur, il préfère un appartement au faste d'un donjon, et un fauteuil moelleux au string en cuir.....
Un autre me disait "j'aime la femme qui ressemble à ma voisine de palier", surtout pas de cuir ni latex..
La Maîtresse intouchable, Déesse enlatexée, belle et imposante comme sur les gravures de mode (ou les photos de Christophe Mourthé.. sourire) semble être le lot du maso hard (arrêtez-moi si je me trompe)..
D'autres encore, aiment bien le style de femme "institutrice sévère"..

En dehors du physique, allure générale de la femme.. ce que je lis ici dans les forums, et j'entends souvent, tous les soumis semblent à peu près unanimes pour préférer la femme humaine qui les rassure, "tendre et cruelle".. la maman et la putain.

Pourtant je me pose une question.. Vous seuls messieurs pouvez y répondre.. Souvent il vous vient ce frisson au fond de vos entrailles en envisageant que cette femme peut vous rabrouer, vous humilier.. Fantasme ou réalité ?
Enfin un autre homme vénérant nous disait
Je pense que tout les soumis ont dans leur esprit une maitresse idéale.
Mais j'ai peur que la décrire avec des mots ici (et la soumettre aux autres) lui fasse perdre son caractère idéal et la détruise...
Je pense que de décrire les choses merveilleuses que l'on vit contribue à les détruire plus ou moins...
Je préfère les garder en vie, en moi.
J'espère que je ne suis pas le seul dans ce cas..

Mon livre format Kindle

Françoise Maîtresse2
A suivre sur Amazon Kindle

dominatrice paris rubber controldominatrice Paris controle de la respiration

Controle de la respiration - inflatable - heavy rubber
Entre les mains de la Dominatrice
Vous choisissez votre rêve et vous vous embarquez pour une heure, ou un jour nous quittez l'antre de la dominatrice à Paris vers le cosmos. En état de méditation vous vivez les rêves les plus fous. Vous êtes surveillé en permanence par la dominatrice Paris. Elle tient le cordon de votre vie, vous respirez sous son contrôle. Elle guide de votre voyage intérieur. Enserré dans le latex, prisonnier vous vous promenez au gré de vos rêves. Les rêves dont vous êtes le seul maître et dont le chef d'orchestre est votre dominatrice Paris. Elle veille, écoute, elle est là, protectrice enveloppante.  Votre respiration est entre ses mains, Vous vivez comme un fœtus. 

Il se présente, un jour, un livre à la main :
            « Le baron perché ».
            — Maîtresse, vous n’avez peut-être pas lu ce livre, je vous l’offre. Ainsi, vous allez mieux me connaître. Lorsqu’il est nu, il regarde sa queue avec dégoût.
            — Vous avez vu, Maîtresse, de quoi j’ai hérité. Cette guenille immonde qui pend entre mes cuisses ?
Complice, je réponds…
            — Évidemment, c’est une honte ! Personne n’en voudrait. Tu n’as pas de chance.
            « Lorsque j’ai atterri sur cette planète, le personnel terrien chargé de me réceptionner n’était pas à la hauteur. Ce gros clitoris leur a semblé être une queue, les pauvres nuls ! Et ces glandes visqueuses, ils les ont prises pour des couilles. Alors que c’étaient des ovaires. Des ovaires qui n’auraient jamais dû être ailleurs que dans mon ventre. Ou encore, ils auraient dû rester à l’intérieur de mon vagin pour lubrifier ma chatte. Au lieu de cela, ils les ont laissées, gluantes comme des méduses, pendre dans mon entrejambe. Ils les ont laissées pendre entre mes cuisses. Lorsque je me regarde devant la glace, j’ai envie de vomir.
            Parfois je fais un rêve, toujours le même. Je n’ai pas l’impression de dormir. Je suis hors de mon enveloppe charnelle. Dans mon rêve, je vois la silhouette d’une femme moulée dans une combinaison noire et luisante. Les cuissardes de cette étonnante passagère m’attirent. J’effleure le cuir d’une botte. La patte animale s’ouvre. Une lumière éclatante gicle. En transparence, j’aperçois un endroit merveilleux. J’essaie de l’atteindre, mais tout s’arrête. J’atterris. C’est le réel. La salle d’attente où je suis enfermé, locataire d’un corps bourbier ».
            Huguette vient souvent me voir. Lorsqu’elle ne peut pas, je lui donne l’ordre d’enfermer son appendice dans une cage de chasteté. Elle obéit, et le lendemain me téléphone pour me demander la permission de désencager, de désengorger « sa queue répugnante » dit-il.
Huguette se branle comme si elle prenait un somnifère.
            « Maîtresse, j’aime tout ce que vous me faites, je vous ai laissé le champ libre. Vous me travestissez, vous me brûlez à la cire, vous m’enfermez dans vos sacs de cuir ou de latex. Chez vous je suis comme un enfant, un vieil enfant curieux. Votre donjon est un parc d’attractions et j’ai l’impression d’y faire des tours de manège. Les douleurs que vous m’imposez ne sont que plaisir. Avec vous je parle. En dehors de cet univers si compréhensif, je reste des jours, des semaines sans desserrer les dents. Parce que je sais que l’on me regarde comme une bête curieuse. Je sais que l’on me met dans une case. Vous, non, Maîtresse, vous m’avez fait admettre que j’étais, certes, différent, mais heureux de ne pas familiariser avec cette société malade. Dans le monde des sexualités parallèles, je ne me sens pas classé et montré du doigt. Vous êtes une magnifique païenne, une déité. À chaque rencontre, vous mettez en scène une tragédie antique que vous érotisez. J’aime me lover dans le sacré, où j’ai l’impression de me frayer un chemin vers une autre vie. Et, qui sait, peut-être vers l’immortalité dans un corps glorieux. Je suis enfermé dans mon monde comme Diogène dans son tonneau. Mon Soleil, c’est Vous. Vous qui me comprenez. »
   Françoise Maîtresse2
A suivre sur Amazon Kindle


dominatrice militaire paris


En vente sur Kindle Amazon Françoise Maîtresse 2
Francoise Maitresse 2 sur Amazon
Douée des qualités d'une sorcière, intuitive, j'entends les non dits.

Anima au Donjon de Dominatrice Paris

Anima a 13 ans lorsque, au cours d’une kermesse de banlieue, il se perd dans une allée déserte. Au bout de celle-ci, surgit soudain une jeune fille portant des cuissardes  d’un rouge flamboyant : « Dans mon souvenir, les cuissardes pelliculaient les cuisses de mon ensorceleuse… Elle se tourna vers moi et me regarda longuement. Vertige, mes yeux rivés sur le cuir en feu… »
Maîtresse Françoise, en experte de l’inconscient, insiste : « Le fait qu’elle soit dans cette allée entièrement vide, n’as-tu pas l’impression d’avoir basculé, traversé un couloir dans un monde parallèle,
d’avoir voyagé ailleurs ou encore d’avoir vécu, comme tu le dis toi-même, une apparition ? »

La chienne de la dominatrice Paris

Mise à jour le 12 août 2018

blog Dominatrice Paris


L'enlèvement de Sabine

Pour Sabine, tout a commencé par L’Enlèvement des Sabines de Nicolas Poussin vu au Louvre. Depuis, il court de musée en musée en quête de rapts. De Füssli à Rubens, aucun ne lui échappe. Et il se retrouve, enfin enlevé, immobilisé et bâillonné sur la table de bondage du donjon. Il va falloir téléphoner à sa femme pour lui demander une rançon. Qu’elle refusera évidemment de verser, laissant la pauvre Sabine aux mains sadiques des « infirmières psychiatriques complètement dingues » qui le tiennent en otage.

Bondage cuir et latex
Controle de la respiration

Un voyage
Pour se fondre dans l’exil intérieur, il a besoin d’être complètement immobilisé. Avant de l’enfermer, je prends soin de percer son cul avec un gode en chrome électrifié. Je ligote ses couilles. Je lui mets des pinces aux seins. Puis je l’encagoule. Et je le bâillonne. Il est alors enfermé et sa vie Il la choisit, elle tourne à l'envers comme dans un bal musette.

Dominatrice Paris bonde son esclave

Puis en position gyneco prête pour les godes-ceinture
total enclosur par Dominatrice Paris
Surveillé par la dominatrice Paris, dans l'inflatable pour une longue dérive au milieu des étoiles,
là où le cerveau et le corps sexué ne font plus qu’un

voyage spacial par dominatrice Paris


France Culture Mauvais genres l'émission de François Angelier
Entretiens avec Céline du Chéné dans trois émissions
« Le crépuscule des sous-dieux : figures du savant fou de Frankenstein à Norbert Wiener »,
Mauvais genres, France Culture, 28 septembre 2013
Sur Les femmes fatales Le 19 octobre 2013
Samedi 16 novembre à propos de Sacher Masoch
L'AMOUR - FOUET ou le monde masochien :
toujours dans l'emission de François Angelier Mauvais genres.

Ci-dessous Anima la jument dans la sissy room travertie par sa maitresse dominatrice avec de vrais faux seins corsetée bottée

rubber doll


© Maitresse dominatrice Francoise - Tous droits réservés, reproduction interdite. Les pseudonymes Françoise Maîtresse et Maîtresse Françoise, Le développement, le référencement y compris les balises "Meta" sont protégés par un dépôt légal, toute reproduction même partielle est interdite sous peine de poursuites pour violation des droits d'auteurs et de la propriété intellectuelle.

domination paris

Maitresses Dominatrices Fetish

dominatrices

Maitresse Dominatrice